top of page

La roue d’hamsters de l'auto-sabotage

Vous ne le savez peut-être pas à mon sujet, mais je suis une perfectionniste en convalescence. 🙈 Mais pas le genre qui a besoin que tout le monde soit parfait… juste moi.


Vous connaissez le type? 😅





La vérité est que j'étais très dur avec moi-même. Comme vraiment dur avec moi-même. 😓

Il y avait quelque chose en moi qui me permettait de distribuer des compliments et de l'inspiration à tous ceux que je rencontrais, à l'exception de moi-même.

"Vous êtes magnifique dans cette robe!" 👗

«Vous avez perdu 2 livres cette semaine? YEAH!!" 💪


Et bien que je pense toujours aux compliments que je fais, il n'y a pas eu une seule fois où je pouvais me complimenter et y croire vraiment.


J'étais la reine de l'auto-conversation négative. 👑


«Cette robe est trop moulante et me donne l’air d’une boîte de biscuits cassée.» 😖 «Je travaille depuis près d’un mois et la balance n’a pas bougé. À quoi ça sert?" 😕

Il m'a fallu beaucoup de temps pour couper ce discours. 🗡 Ce n'est que lorsque j'ai commencé à me concentrer sur mon état d'esprit, à me fixer des objectifs (grands et petits) dans tous les domaines de ma vie et à créer un «pourquoi» clair pour vivre une vie saine, que j'ai finalement commencé à m'accepter. ✨





J'ai commencé à me dire tout ce que j'aimais dans mon corps et à quoi je ressemblais dans mes vêtements avant de sauter à l'autocritique. J'ai commencé à me rappeler pourquoi j'avais choisi de manger plus sainement et de faire de l'exercice avant d'être obsédé par le nombre sur la balance ou la taille de mes pantalons. 🙅


La vérité est que vous ne serez jamais satisfaites de votre situation si vous ne vous permettez jamais d’être.

👈 Revenez en arrière et relisez ça. 😏


Si vous êtes constamment en état de vous dire: «Je ne fais pas assez. Je ne perds pas assez de poids. Je ne suis pas assez maigre », vous allez rouler sur cette roue de hamster pour toujours. 🙈

Prenez-le de quelqu'un qui a de l'expérience – c’est est épuisant. 👆


L’objectif global ne peut pas être un nombre ou une taille. Ce doit être le bonheur, la confiance et l’acceptation de soi. ♡ Et chaque petite chose que vous faites en cours de route qui vous aide à y arriver est SI importante. C’est ce qui fait votre voyage, VOTRE voyage!


Je sais que vous êtes probablement assis là à penser: "Plus facile à dire qu'à faire’’

Je n’essaye pas de tromper qui que ce soit! C’est BIEN plus facile à dire qu’à faire. 😉 Mais vous savez quoi? Ça vaut vraiment le coup !!


Je vais vous partager tous mes outils dont je dispose qui m'ont finalement aidé à devenir amour-propre, confiance en soi et acceptation de soi. Non, ce n’était pas facile, je serai la première à l’admettre. 😜 Mais vous savez ce qui est le plus difficile?


Se réveiller tous les jours et se sentir malheureuse, mal à l'aise et instable. 💔


Vous êtes belle. Vous êtes forte.

Ne laissez jamais personne vous dire différemment - surtout VOUS !!! 😘


Les défis, petits ou grands, renforcent notre confiance en nous. La bonne nouvelle, c’est qu’un petit pas peut avoir autant de retombées positives qu’un grand saut. ✨




Relever de nouveaux défis peut aussi avoir une influence positive sur nos proches. Imaginez une mère qui réussit à courir son premier 5Km! La femme de 40 ans qui commence à courir enseigne d'une certaine façon à ses enfants que la vie est une évolution constante, qu'on continue de changer, de s'adapter…Donc, si on ne tente jamais sa chance, on risque de vivre avec des regrets et des «si j'avais...». Quand on ose essayer quelque chose, on peut échouer, mais on peut également réussir!


Je sais, il nous est tous arrivé un jour de nous tirer une balle dans le pied, de nous conduire à l'échec alors que nous avions tant envie de réussir. 😏 💔

En cultivant l’autobienveillance, poser le même regard sur soi que sur un meilleur ami. Il ne s’agit pas de faire preuve de complaisance envers soi-même ou de tout se passer en se trouvant des excuses, c’est plutôt de créer une place ou la franchise cohabite avec la bonté.


Éprouver de la compassion envers soi-même n’empêche pas d’être lucide sur ses points forts et ses points faibles.




Chaque fois que l’on se prépare à se juger et s’autosaboter, il est utile d’avoir recours à ce que l’on pourrait appeler son ami intérieur de la bienveillance;

✨Que me conseillerait-il ?

✨De quoi m’inviterait-il à me méfier ?

✨Comment m’encouragerait-il ?


L’autosabotage, c’est échouer alors que la réussite est si proche. Derrière les échecs à répétition se cachent des comportements à remettre en question.

Pour y voir plus clair, commencer par identifier une ambivalence face à l’objectif que l’on s’est fixé puis la questionner.

Il faut prendre le temps de s’interroger en profondeur sur ce qui compte le plus pour soi et la raison derrière ce but.

On rêve tous d’avoir une vie épanouie, sans stress où tout est limpide…

L’image d’une vie parfaite où tout nous réussit, sans difficulté…

La réalité est moins glamour, mais pas moi magnifique !


N’hésitez pas à partager cet article avec votre entourage, car il y a peut-être autour de vous des personnes qui ont cette fâcheuse tendance à manquer de confiance en soi et à se saboter !


Un peu ringard à dire à voix haute, je sais. 😏 Mais pour arriver à quelque chose que vous n’avez jamais été, il faut faire quelque chose que vous n’avez jamais fait.













13 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentarios


bottom of page